Fortunes diverses...

Les anciens

Illustration

Le grand retour de la rubrique des anciens après un repos forcé mais néanmoins mérité. Et on ne fait pas le déplacement pour rien puisque pas mal de choses ont bougé : les cartilages de la cheville d'Harrington, les valises de Bradford, le compteur de stats de Dumas et même celui de D'Almeida qui nous a fait péter un record en carrière s'il vous plaît, avant de se faire mettre au coin ! Un dernier mot sur coach Zdovc qui ne se marre plus depuis un moment. Bonne lecture.

Une cible facile : Adam le prêcheur

Illustration

Allez, disons-le je n'en peux plus de suivre le Twitter (lien ici) de notre ex-ailier évangélisé jusqu'à l'os et à moins qu'il ne refasse surface aux Lakers on va se passer de son talent dans cette rubrique pour un bon moment. Entre deux prières et conseils de grenouille de bénitier, le shooteur unilatéral a réussi à se re-re-re-reflinguer la cheville (en espérant que ça ne soit pas diplomatique comme à Limoges) et passe donc son temps entre kiné, préparatifs de mariage pour cet été et matches d'Euroligue en Allemagne (dans les tribunes hein !). Allez bonnes vacances de toutes façons ce jeune homme n'est pas assez pro pour aller loin. Ah oui au fait il tourne à 10,3pts de moyenne en première division polonaise et son équipe est toujours antépénultième…

Bradford contraint à l'éxode

Illustration

Guerrier reconnu par tous et apprécié par les supporters, Steffon Bradford n'a pourtant pas survécu aux expériences hasardeuses de remaniements initiées par les apprentis-sorciers aussi appelés staff de la JDA Dijon. L'intérieur est donc parti après un "commun accord" comme le dit si joliment le site officiel de la JDA (traduire "gros chèque en dollars") pour aller se refaire la pilule dans les gymnases israéliens, comme l'an dernier, et en particulier dans ce lui de l'Hapoel Afula. En 3 matches l'ancien de Nebraska tourne à 12,3pts et 3,3rbds et 1ct. La BSL n'étant pas un des championnats les plus costauds, on peut se permettre de penser que Steffon ne force pas son talent.

La classe espagnole pour Dumas !

Illustration

En voilà une bien belle conclusion à une saison engagée sous des auspices des plus sombres. Barré à l'automne par Brian Chase, puis blessé au moment de revenir, voilà que Stéphane Dumas retrouve des ailes en même temps que du temps de jeu en ACB avec Valladolid. L'ex du triplé de 2000 a même eu droit à sa page complète dans le dernier MaxiBasketNews et pour cause : Stéphane drive tranquillement sa team à peine promue à la 13e place du meilleur championnat d'Europe. Son rayonnement est tel qu'on a même entendu son nom pour une cape aux mondiaux après l'annonce de l'absence de Tony Parker, mais son âge et son manque d'expérience en bleu lui couteront sans doute cette place qu'il mérite pourtant !

D'Almeida on fire... puis pan-pan cul-cul !

Illustration

Les dirigeants de Dijon ne savent plus quoi faire ! Après avoir viré le coach et les américains ils cherchent une nouvelle invention susceptible de sauver le soldat JDA qui voit la ProB se rapprocher à grande vitesse. Au milieu de ce désastre ils ont laissé Xane D'Almeida tout seul avec un ballon le 27 mars dernier… résultat ? 19pts, 9pds et 6rbds pour 31 d'éval… et même pas un papa dans le Michigan pour justifier tout ça ! Problème, Xane a du chopper le melon ou parler de la mère du coach car il fut suspendu la semaine suivante et réintégré le weekend dernier (comme si Dijon pouvait se permettre ce genre de fantaisies alors qu'ils se font désosser toutes les semaines par de vilaines équipes de ProA !). On ne saura que dire mais nul doute que notre ex-meneur ne devrait pas traîner ses guêtres en Bourgogne l'an prochain.

Zdovc ou la galère perpétuelle

Illustration

Alors que Jurij Zdovc a abandonné le poste de sélectionneur de la Slovénie pour se consacrer pleinement au club de la capitale, voilà que le syndrome des pays de l'Est refait surface : de gros budgets… en début de saison et puis plus rien dès qu'on est éliminé de l'Euroleague. Surprenant que Jordi Bertomeu le tout puissant président de la compétition européenne continue de tolérer de telles pratiques qui voient des joueurs fuir des bleds enneigés passé la première phase ou le début du Top16. Après Marcus Brown il y a quelques années c'est aujourd'hui Matt Walsh, la pépite dénichée par Zdovc, top scoreur de Ljubljana (17,3pts en moyenne) qui s'en est allé sans demander son reste. Le 10 mars dernier c'est le président du club qui a jeté l'éponge… et Jurij en est réduit a recruter des pivots dans le championnat belge pour boucher les trous de sa rotation. Malgré tout l'Olympija Ljubjlana se maintient à la 4e place (ex-aequo) de la ligue adriatique et conserve ses chances d'en disputer le final-four.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent laisser des commentaires sur le site.

3 commentaires

avatar

# 3 - myoung15

16/04 - 12h00

Objectif Pro A...
C'est Prau A...ce soir:mj:

avatar

# 2 - pointguard

13/04 - 12h00

Ah oui notre ami le professeur Dessourcesure chef du service traumatologie des rumeurs au Chu de Limoges ;) beaucoup de monde le connait ici !

avatar

# 1 - BOULY

12/04 - 12h00

Concernant Harrington, il a la cheville d'un mec de 70 ans, remplie d'arthrose.
Sa carrière est derrière lui et il le sait. Je tiens cela de source sûre. ;)