Evreux bat Limoges 73-62

Hier soir et comme nous le redoutions, le CSP est tombé pour la quatrième fois de la saison. Menés durant tout le match et malgré les bonnes statistiques de Andrew Lavender, fraîchement arrivé, les limougeauds ont de nouveau implosés lors du 4ème quart alors qu'ils étaient parvenus à revenir à quelques points de leurs adversaires.

Illustration
[taille=07]Crédit photo: www.alm-evreux-basket.com[/taille]


N'ayant pas assisté au match et manquant cruellement d'information sur celui-ci, il est donc difficile de porter un avis sur la performance du soir. A en croire la feuille de statistiques, Andrew Lavender a brillé durant ses 35 minutes de jeu au poste de meneur avec 76,9% aux shoots pour un total de 24 points et une évaluation de 24.

Ces statistiques sont le reflet flagrant du mal profond de cette équipe au niveau collectif. Comment une équipe sensée jouer la montée et les premiers rôles dans ce championnat peut-il se permettre de donner autant de responsabilités à un joueur tout juste arrivé et, de surcroît pour 2 matches seulement?

Il faut le reconnaître, la stratégie de coach Cousin interpelle de plus en plus et Limoges est désormais en bien mauvaise posture pour ce championnat. Ce nouveau début de saison catastrophique nous sera encore une fois préjudiciable en fin de saison car nous pouvons quasiment oublier dores et déjà la première place synonyme de accès directe à l'étage supérieur.

Tout le coaching limougeaud est dorénavant mis à jour. Tout le monde a compris qu'en jouant défensif face au cercle permet de l'emporter. Notre leader offensif en la personne d'Aladji Mohammed ( 5 points seulement en 27 minutes ) est désormais bien identifié par les joueurs adverses et, en l'absence d'Adam Harrington, toujours convalescent, personne dans cette équipe ne semble capable de prendre la marque à son compte.
Cette équipe est bien faible et il ne serait pas surprenant que le mal soit désormais profond dans les têtes. Alors qu'elle devrait jouer les rouleaux compresseurs en arrivant sur les parquets, ce collectif a désormais peur et devient la proie de leurs homologues quels qu'ils soient. Cette équipe n'est pas composée de tueurs comme nous l'attendions et, même si Olivier Cousin argumentera que la performance de certains joueurs comme Renaux, Tensorer ou Oyono ne se distinguent pas sur une feuille de stats, nous sommes en droit d'être en interrogation. Certes les joueurs de devoir ont un rôle important mais ne sont ils pas un peu trop nombreux? Qu'apporte donc un Daniel Oyono à l'heure actuelle? Alors que nous manquons de joueurs extérieurs, on prend un meneur et on décale Mouillard en 2 alors que l'adresse à 3 points n'est pas son fort depuis le début de saison... Rappelons également qu'un certain Benjamin Voisin, formé à Limoges et qui n'est pas parvenu à percer en espoirs à Vichy la saison passée perd une année de sa carrière sportive en évoluant à Feytiat alors qu'il pourrait peut-être rendre service au CSP méritant autant sa place que Lucas Durand d'une part ou François Renaux qui, à l'aile, n'apporte rien et serait sûrement autrement intéressant au poste 4 dans ces temps de disette intérieure.

Il paraît que des mesures vont être prises. Nous les attendons et de pied ferme, tout comme nous attendons une victoire samedi prochain face à Nanterre et Ivan Almonte... sans quoi Beaublanc va de nouveau gronder et, cette fois-ci risque de lâcher cette équipe pour de bon, ce qui serait catastrophique. "Les dirigeants ont promis qu'ils tiendraient bien leurs promesses. Entendez par là qu'ils ne sont pas près de les lâcher." disait Coluche

En complément: article intitulé "Des éléphants dans un magasin de porcelaine..." sur le site officel de l'ALM

  • Autour du match
  • Commentaires (14)