Et Maintenant ?

Illustration

Limoges devait réagir suite à sa mauvaise prestation contre la JSA Bordeaux et au terme d'un match tendu comme nous pouvions le prévoir le csp conserve sa deuxième place au général mais ramène une défaite des terres bretonnes 70-69... Entre laxisme défensif et mauvais choix offensif le cSp perd, se cherche toujours et voit Lille revenir à grand pas pour une deuxième place loin d'être gagnée ! Récit.

Le cinq de départ voit le retour de FORD aux cotés de BRASWEL-SOUCHU-MOHAMMED-SALMON. Le match s'annonçait difficile tant on connait notre ex-coach à vouloir faire déjouer les équipes, mais c'est bien Limoges qui prit le meilleur départ grâce à une bonne pression défensive de souchu qui part seul au dunk suite à son interception. L'UJAP réagit très rapidement pour mener 8-3. Alhaji est bien muselé comme on pouvait s'y attendre, match âpre, Limoges pèche à trouver des solutions en attaque et Braswel prend ses responsabilités pour mettre un 3pts permettant de garder le contact. McHugh puis Liorel font déjouer un Braswell peu inspiré. Les shoots extérieurs se succèdent et c'est DESROSES qui vient de rentrer qui y va de son "switch" à 3pts. Supa'Momo décidément mieux dans l'exercice des lancers-francs permet de recoller à 12-11. McCord sur un shoot a mi-distance donne l'avantage au cSp, 13-12. Les deux équipes se rendent coup pour coup, Salmon imite Mohammed et signe un 2/2 aux LF. Le premier acte se finit sur un dunk d'alhaji et un score de parité. 17-17.

Le mano à mano...

Le deuxième acte par sur les chapeaux de roues, Desroses décidément adroit ces derniers temps marque d'un petit tir intérieur. Le match devient tendu. Le cSp prend les Quimperois de vitesse en succédant les contres attaque. J.FORD marque son premier panier après douze minutes de jeu. Mouillard ajoute un trois points derrière l'arc et fait souffrir son ex-équipe qui donne quelques signes de faiblesse. Momo imité par Mc Cord assène deux coups de grâce qui oblige Cousin à rassembler ses troupes, Limoges mène alors par l'écart le plus important jusque là réussit 30-27.
L'UJAP fatigue mais résiste aux assauts limougeauds. S.Smith d'une activité impressionnante dans la raquette, surpasse McCord et marque dans la peinture. Ses coéquipiers en prennent de la graine mais de l'autre coté du terrain ! La pression défensive se fait forte, les joueurs quimperois, solidaires, recollent au score et obligent coach GIRARD à prendre quasi coup sur coup deux temps morts ! Limoges prend l'eau sur une presse tout terrain et encaisse un 9-0. Quimper mène 39-35. V.Mouillard ajuste la mire avant la mi-temps par un 3pts salvateur. 39-38

Qui parle de laxisme défensif ?

Salmon commence de la plus belle manière sa deuxième mi-temps par un 3pts qui redonne deux longueurs d'avance aux siens... ça ne va pas durer... Braswell commet sa troisième faute... Desroses sur un contre "Bulldozer" dixit Jacquet commet l'irréparable. Anti-sportive. Les deux lancers-francs sont réussis, Mike Toti concrétise son trois points. 47-43. Quimper accélère, et McHugh ajoute deux points à l'intérieur.
Décidément les petites équipes ne réussissent pas à Limoges, Andrew assomme les Limougeauds... +8pts. Limoges souffre et les efforts défensifs sont inévitablement trop frêles. Le malaise entrevu contre Bordeaux se confirme. Andrew continu son festival... +10pts! Le match prend une autre dimension, les protagonistes accélèrent le jeu, mais les tirs précipités ne sont pas ajustés et seul Raphaël tir son épingle du jeu. 57-51. Si Limoges ne verrouille pas sa défense alors ce sera peine perdue.
Fin du troisième acte 59-53.

Grignoter n'est pas gagner.

Après le 3pts de Salmon en début du troisième quart c'est Braswell qui s'y colle en début de quatrième mais ce dernier voulant tout et trop bien faire, prenant le match à son compte perd des balles et manque ses shoots. Le ballon ne tourne pas assez, c'est alors qu'un "revenant" du doux nom de Karim Souchu vient provoqué une faute et réussir ses deux LF. Rassurez vous on ne le reverra pas (d'ailleurs il parait inexistant depuis bon nombre de matchs). Bref, On se dit alors qu'à 61-58 le cSp va mettre le dernier coup de rein comme contre Bordeaux pour finir en roue libre mais que néni... mauvaise entente McCord/Desroses, un tir ajusté derrière l'arc pour Quimper et le score enfle: 64-58 puis 66-58. Braswell ne marque pas et le désespoir gagne du terrain. Allez encore un trois points de Salmon dans sa besace et on voit des Quimperois qui se précipite. Peut-être de bonne augure !? Mohammed fait le show et se montre omniprésent dans le money-time avec une réussite en demie-teinte 66-63,68-63,68-65 Limoges grignote mais ne parvient pas à prendre le dessus, on le sent, l'équipe parait trop juste (autant physiquement que techniquement, bizarre nan ?). Reste 2 minutes et les tirs de chaque côté ne rentrent pas, la maladresse est de mise. Qui va l'emporter à Gloaguen ? Interception très importante d'alhaji qui part au lay-up, faute sur lui et 2 LF à suivre. "Switch" sur le premier, le second est manqué. 68-67, Braswell prend ses responsabilités mais force son shoot et loupe le panier, Runkaukas, lui ne loupera pas ses LF et Desroses mal inspiré marque à deux points... au lieu de trois pour égaliser. Le match est plié. Victoire Quimpéroise.

Et bien voilà, comme on pouvait s'y attendre, Cousin a bien préparé ses troupes et a réussit son pari de faire déjouer le colosse aux pieds d'argile, et par la même, semer le doute en terre limousine. Avec énormément de shoots pris à trois points lors de la première mi-temps (4 réussites pour 14 tentatives, alors qu'à l'intérieur nous étions à 6/6) l'équipe était déséquilibrée. Un Braswell sans réussite, un Souchu... comment dire ? en dessous de tout, J.Ford qui revient de blessure, un Fred Weis à 0 minute de jeu... trop de shoots extérieurs... Une équipe de Quimper en forme et qui souhaite sauvé sa tête en ProB, une défense loin des standards de début de saison... Secouez tout ça, vous obtiendrez à n'en pas douter une défaite qui vous tend les bras ! Pfff que dire de plus ? Limoges est toujours deuxième mais le malaise aperçu contre Bordeaux n'était pas un hasard. Limoges joue mal et se repose sur ses acquis mais ça ne suffit plus et ne suffira pas pour gagner les Play-offs. Limougeauds ? Au boulot !

  • Autour du match
  • Commentaires (23)