Déplacement à Aix-Maurienne

Illustration

Ça y est, le classico est passé ! La France du basket a pu s'apercevoir que le basket vivait à Beaublanc - non, s'enflammait à Beaublanc - et que l'ambiance y était digne d'un top 5 européen (et ça, c'est l'avis de l'Equipe et de Jacques Monclar également, c'est dire …).
Mais c'est fini et le plus dur arrive : confirmer chez un adversaire invaincu dans sa salle et avec un effectif costaud.

Si lors du match aller, le pivot américain Jerald Fields était blessé, il l'est de nouveau depuis la mi-décembre. La différence, c'est qu'il est remplacé par un joueur du même gabarit que nous allons vous présenter par la suite.

Alors pourquoi l'équipe d'Aix-Maurienne est-elle invaincue dans sa salle et n'est qu'à 7 défaites (avec la 4ème place à la clé) ?

Pourquoi ? Car depuis la phase aller, l'équipe a confirmé ses bonnes dispositions, les joueurs majeurs continuent de faire mal et les autres se mettent au diapason.

Jugez plutôt :
- Aix-Maurienne cette saison, ce sont 9 joueurs à plus de 15 minutes par match et plus de 4 points par match => un véritable collectif
- Aix-Maurienne a toujours le futur MVP francais de pro B : Moussa Badiane, qui tourne à 19 d'éval sur la saison et en moins de 30 minutes , ÉNORME !!

Illustration

- Aix-Maurienne a un meneur venant de pro A mais avec des statistiques décevantes cette saison : Simon Darnauzan. Il tourne à 8 points par match (40% aux tirs), 4 passes en 30 minutes de jeu pour seulement 8 d'évaluation. Pas vraiment le rendement attendu même si sa vitesse reste la même.

Illustration

Au niveau des joueurs pro B confirmés, ce ne sont rien de moins que Eric Joldersma, capable de gros cartons à Saint Etienne mais qui n'explose plus grand chose cette saison (6 points en 25 minutes et 34% à 3 points) et Jean-Philippe Tailleman une valeur sûre de pro B mais qui cette saison passe plus de temps à l'infirmerie ou sur le banc car insuffisamment remis. Jouera-t-il contre le CSP, rien n'est moins sûr mais en tout état de cause, il ne sera pas en grande forme.

Parlons maintenant des étrangers :

Illustration

Chris Dunn est toujours le joueur régulier qu'il était avec ses 16 points en 33 minutes de jeu pour 14 d'éval cette saison. Le gambien Moses Sonko assure ses 16 points en 29 minutes et un dernier match à 30 points et 9 rebonds pour 33 d'évaluation. Espérons qu'il soit redescendu de son nuage…
Le second américain Jerald Fields blessé, c'est Mark McCarroll qui débarque. Passé par les ligues scandinaves, ce joueur de 2m08 pour 100kg ne joue que quelques dizaines de minutes par match : pour ne pas perturber un collectif en place ou pour manque de potentiel ?
En attendant, c'est une nouvelle faiblesse dans l'effectif avec l'interrogation sur Tailleman.

L'équipe est complétée par :
- Mahamadou Drame (jeune de 22 ans très apprécié en Savoie, mais 1 d'éval en 15 minutes)
- David Ramseyer jeune intérieur de 22 ans tournant déjà à 6 points par match en 15 minutes environ.
- Thomas Yvrande qui assure ses 5 points par match en un peu plus de 20 minutes de jeu mais avec 20% à 3 points.

Niveau statistiques collectives, si l'attaque d'Aix Maurienne est engluée au milieu de classement, sa défense figure dans le top 3 de la pro B. Très adroite aux lancers (+ de 75%), l'équipe d'Aix est une équipe qui perd pas mal de ballons (+ de 17 en moyenne !) mais fait aussi plus de 9 interceptions.

Donc si au niveau statistiques collectives, l'équipe d'Aix Maurienne se situe en règle générale dans le milieu de tableau, ce n'est pas le cas au niveau du classement. Même si certains de ses joueurs semblent émoussés, il faut prendre en compte le talent naturel de certains et se dire qu'à domicile, ils donnent tout. En témoigne leur 100% à la maison.
Alors le CSP doit s'attendre à un gros match avec tout un tas de piège. S'il les déjoue, alors la route vers la seconde place MINIMUM sera très ouverte. Et surtout, le CSP restera 1er.
On sait donc ce qu'il reste à faire aux joueurs : gagner !

  • Autour du match
  • Commentaires (2)