CSP-Antibes : 92-82, plus qu'une victoire pour la ProA

Illustration

Après un vendredi plein de bonnes surprise puisque nos adversaires directs ont perdu tous les deux, Limoges se devait ce soir de gagner contre Antibes pour augmenter un peu plus son avance au classement. C'est chose faite avec une victoire, 92-82.

On s'observe

Le premier quart temps commence par un 5 à 0 de Limoges. Pas une domination d'entrée, mais surtout des balles perdues bêtement de la part des Antibois. Kmac est omniprésent à la mène, il crosse Essart qui ne peut réagir, sert à Raphaël un dunk sur un plateau puis marque avec la faute (2+1). Sambou est aussi très présent des 2 côtés du terrain, il arrive même plusieurs fois à marquer sur des tirs ouverts à 4m. Antibes est toujours dans le match, ils ne sont qu'à 2pts du CSP après 7mns de jeu. Fred Sarre décide de lancer Jo Gomis dans l'arène. Son entrée va tout simplement changer l'intensité de notre défense et en 3mns le CSP enregistre un 9 à 4 pour finir le quart temps.

L'adresse retrouvée

Milbourne se montre très offensif en ce début de seconde période, il rentre un gros shoot à 0 degrés. Antibes peut compter sur un Badiane niveau ProA ce soir. Il intercepte une passe de Desroses et part au dunk. Derrière, un petit oubli du défenseur direct de Jo Gomis et c'est 3pts pour Limoges. Hoyaux rentre en jeu, il commence par un 2pts, puis il fait une mauvaise passe qui coute 2pts à son équipe. On se dit que Fred Sarre va le sortir mais enfin de compte il le laisse sur le terrain et il aura grandement raison. Dans cette période, Jo Gomis, Milbourne et Nobel sont à fond. Ils marquent, ils contrent, ils interceptent, enfin bref ils sont partout. Une impression commence à monter, celle que le CSP maitrise son adversaire ; celui-ci pourtant n'est qu'à 7 points. Ce soir ce n'est pas le Limoges défensif qu'on a pu connaitre contre Le Mans qui est de sortie. Les joueurs sont concernés mais pas forcément appliqués. La mi-temps arrive sur le score de 56 à 43. C'est une bonne partie mais pas non plus le meilleur match des limougeauds.

L'intensité défensive retrouvée

Après le repos, Limoges rate complètement son entrée. Pertes de balle, faute offensive, tirs ratés, tout y passe. Malgré cette mauvais entame, Le CSP est devant, les joueurs repartent dans leurs systèmes en jouant simple mais efficace. Un pick-and-roll de Jo Gomis avec Massie amène 2pts dans la raquette, Chris qui se montre très bon au rebond offensif et qui marque des paniers faciles sur deuxième chance. Il est aussi bon en interception ce qui permet à Raphaël de claquer un dunk en contre attaque. Les Eagles sont présents et font monter l'ambiance dans un Beaublanc comble. Badiane tient son équipe, offensivement comme défensivement. Il commet une grosse faute sur Jo Gomis, il se fait d'ailleurs mal sur cette action. Sur un super mouvement collectif, Sambou rate un panier tout fait mais Chris veille et rajoute 2pts. Hoyau rate un 3pts tout seul mais sur le ballon suivant il réussit son lay-up. Limoges a monté son intensité défensive sur cette période et le score en atteste. 75 à 59.

On lâche rien ou presque

Après qu'August ait fini de tricher au jeu de la chaise musicale, les joueurs reviennent pour terminer le travail. Hoyaux commence par une interception et pour régaler le public claque un dunk avec une belle amplitude. Puis sur l'attaque suivante, il met un 3pts comme il sait si bien le faire. C'est le moment où le fils de Jacques se met à faire son show. Le petit Monclar commence par un 2pts, puis continue par un 3pts, une interception et une passe décisive ; il est partout et Antibes remonte un peu au score. Mais c'est sans compter sur le talent de notre traction arrière. Le jeu à 2 entre Jo et Kmac fonctionne toujours aussi bien et l'américain envoie du scud. On a même droit à un Alley oop manqué de Jo pour Nobel. Frustré, ce dernier fait une interception pour aller claquer un dunk féroce. Comme le coach d'Antibes joue la carte jeune, voire même très jeune, Jo se met à provoquer le rookie Antibois pour aller sur la ligne des lancers. Pour terminer le travail, Limoges se permet de provoquer 24sec en défendant comme des morts de faim. Limoges gagne ce match 92 à 82, sans panache mais avec une belle maitrise.

Alors oui le CSP a fait beaucoup d'erreurs ce soir, 17 balles perdues c'est beaucoup, mais Antibes en a perdu 20. Les statistiques de ce soir sont quasiment les mêmes sur les deux équipes. Presque autant de rebonds, de passes décisives, de fautes provoquées. Alors où Limoges gagne-t-il le match me demanderez-vous ? En prenant un peu plus de tirs qu'Antibes, et avec une réussite un poil meilleure.

Encore une victoire (ou une défaite de Boulazac) et Limoges retrouvera la ProA. Il reste 3 journées de championnat, dont 2 matches à la maison. Si Limoges passe à côté de la montée directe, ce serait quand même une énorme surprise, mais surtout une faute professionnelle.
Ce soir Fred Sarre a pu gérer son effectif en vue du match de mardi soir, Le Havre nous attend pour que nous puissions - qui sait - avoir deux finales à Bercy. La coupe de France peut être un objectif, car si nous la gagnons, on serait européen la saison prochaine. Et voir des clubs Grecs, Italiens, Espagnols, etc... à Beaublanc, ça rappellerait beaucoup de bons souvenirs.

Alors tous en vert mardi soir et que l'ambiance soit aussi intense que ce soir !

  • Autour du match
  • Commentaires (21)