Clermont 2 - Limoges 0

Clermont s'impose, sans Craven, face à un CSP qui aura connu beaucoup trop de passages à vide pour pouvoir espérer l'emporter. Finalement, le CSP, fidèle à lui-même, a encore foiré un rendez-vous important de sa saison… Récit d'un match un peu particulier.
>> Edit : Galerie photo consultable en fin d'article

Illustration


Le début de match commence sur des bases élevées pour les deux équipes. Mohammed ouvre la marque à 3pts, très vite imité par l'ancien limougeaud «trop juste pour la Pro B» Erroyl Bing. Harrington plante son unique 3 pts de la soirée auquel va répondre Bengaber. 6–6, début de match plaisant… jusqu'à l'arrivée d'une dame bien connue depuis trois ans au CSP. Il s'agit bien entendu de Madame Scoumoune qui va une nouvelle fois frapper Harrington, celui-ci se tordant visiblement la cheville à la réception de son 2ème tir, et ce, dès la 3ème minute du match… S'en suit un 12 à 2 infligé par des clermontois rencontrant en face d'eux des joueurs visiblement ailleurs (pertes de balles en veux-tu en voilà, faute antisportive, 24 secondes, tout y passe). C'est le moment choisi par le CSP pour se réveiller, Limoges inscrit ainsi son premier panier dans la peinture à la 9ème minute (il était temps !) et limite la casse au tableau d'affichage (22-15 à la fin du 1er QT).

Le CSP commence mieux son 2ème QT et parvient même à recoller au score à 25 partout après une interception de Renaux suivie d'une antisportive de Clermont. Coach Racine décide finalement de faire ré-entrer Bengaber qui assomme à lui tout seul les limougeauds en inscrivant 9 points d'affilé (34-25). Limoges remonte finalement un peu au score via ses intérieurs (34-30) mais retombe aussitôt dans ses travers et encaisse un 8-2 qui met un terme à une première mi-temps bien décevante des cerclistes (42-32).

Illustration

Le début de la 2ème mi-temps va voir un feu d'artifice éclater dans la maison des sports. Les deux meilleures défenses du championnat visiblement restées aux vestiaires, les 5 premières minutes voient les clermontois infliger un 20 à 16 au CSP (!!). Moupegnou et Salmon s'en donnant d'ailleurs à cœur joie derrière la ligne des 6,25m, pour le plus grand plaisir des spectateurs ravis de voir du scoring. Une faute bien vilaine de Beugnot sur Mohammed allait finalement mettre un peu plus d'ambiance dans les tribunes, sans toutefois, que l'écart n'évolue vraiment. Clermont concluant finalement le QT avec une avance confortable de 9 pts (69-60).

Privés d'Harrington, avec Mohammed sur le banc, ce sont finalement les seconds couteaux Tensorer et Salmon qui vont permettre au CSP de recoller au score (71-70). Les Eagles et les Phénix peuvent finalement s'imposer un peu plus dans une maison des sports qui avait ce soir un doux parfum de Beaublanc. Seul souci pour les hommes de coach Cousin, ils comptabilisent déjà 5 fautes après 5 minutes de jeu, contre aucune pour le SCAB. Donnée qui aura forcément son importance en fin de match… Mais avant de parler de fin de match, il faut tout de même noter le énième passage à vide du CSP qui va encaisser un 7-0 en moins de 2 minutes... Mouillard perdant des ballons un peu dans le même style que ceux qu'il avait perdu à Poitiers en fin de match, les supporters du CSP ne perdent pourtant pas tout espoir. Et Limoges leur donne raison, tout d'abord par Mouillard qui se rattrape en plantant un 3 points, et Mohammed qui marque en pénétration. Le CSP recolle donc une nouvelle fois à 1 point (78-77) et repasse même devant sur un panier plus faute d'un Tensorer assez décisif ce soir (78-80). A ce moment là du match, les quelques 250 supporters du CSP donnent de la voix. Limoges pense alors réaliser un petit hold up parfait. Seulement, Beugnot, pourtant transparent jusque là (2 d'éval), plante un 3 points assassin et permet à son équipe de reprendre la tête jusqu'au bout cette fois-ci. Erroyl Bing tente bien d'aider le CSP en faisant un air ball du plus bel effet au lancer franc, mais rien n'y fait, le CSP ne peut pas s'imposer ce soir à Clermont ! Score final 82 à 80 dans un match qui aura été plutôt plaisant à regarder de part ses multiples rebondissements, mais également par le duel Eagles-Phénix VS Maison des Sports !

Finalement, on ne retiendra de cette soirée que l'essentiel, la défaite et la blessure d'Harrington. Si le CSP ne peut pas s'imposer chez le 4ème pourtant privé de son meilleur joueur, que peut-il espérer lors des play-offs ? Pas grand-chose visiblement. La seule différence je pense par rapport aux autres années et que l'équipe possède à mon avis plus de talent que par le passé. Le talent suffira t'il à gagner 5 matches de playoffs ? Réponse en Mai (voire juin en rêvant un peu…). En attendant, la saison risque d'être bien longue…

Les autres "gros" de ProB se sont imposés dans leurs rencontres respectives à l'exception notable de Bourg qui s'est incliné à Nantes lachant ainsi un petit point pour la deuxième place (mais cela ne concerne désormais plus le CSP qui visera au mieux la 3e). Limoges, désormais seul 5e, se doit de préserver une situation "favorable" pour les playoffs où le CSP est d'ores et déjà condamné à un exploit... qu'il est de plus en plus difficile à imaginer en jouant de la sorte.

>> Galerie photo de la rencontre disponible cliquez ici

  • Autour du match
  • Commentaires (4)