Ça sent les rillettes périmées, le score ne Mans pas

Illustration

Ce soir, Limoges évoluait dans un contexte difficile avec, comme on s'est désormais habitué, la peur au ventre et une énorme pression car cette défaite (88-78) les plonge un peu de plus dans les abysses du classement. Malgré tout, ce (de nouveau, encore...) CSP newlook avait plus d'allure sur le parquet avec le retour de Zack Wright et l'arrivée de Ndudi Ebi venu soulager les "Sarthiculations" de Fred Weis. Analyse

Les points positifs

Bon, on a perdu, c'est un fait mais l'arrivée de Ndudi Ebi et le décalage de Zack Wright en deux sont de vrais plus. Alors, faisons preuve de Mans-uétude!

Les douze premières minutes ont été très satisfaisantes. La défense individuelle, la réussite offensive et la bonne activité sous les paniers d'Ebi et Massie permettent à Limoges de rester au contact des pensionnaires de l'Antares.

En fait, nous avons assisté à un vrai premier quart temps de basket avec des systèmes, un temps mort pris par le coach pour gérer la dernière possession et un vrai joueur intérieur qui a du bien comprendre qu'il avait une jolie carte à jouer en cas de belle performance.

Hite a également fait un bon match, montrant beaucoup d'implication et de volonté, ne laissant malheureusement que peu de place avec ses 35 minutes à Desroses et surtout Souchu (9 et 5 minutes seulement) au poste d'ailier.

Taylor a laché sa balle! Il a même fait jouer ses copains avant de tous nous redonner l'espoir en début du 4ème quart à lui tout seul en égalisant alors que nous étions menés de 14 points 3 minutes auparavant.

Les points négatifs: Déjà une Ebi-dépendance?

On a souvent critiqué le secteur intérieur et ces fameux 4 fuyants, on a souvent dit que nous étions trop dépendants de Chris Massie aussi.

Désormais les cartes sont redistribuées, et il faut bien avouer que Limoges a pris son premier trou d'air quand Ebi est sorti après sa deuxième faute (prise vers la 12ème minute). Salmon est trop léger, tout l'impact positif qu'insufflait Ndudi sous le cercle a été réduit à néant dès l'entrée d'Aurélien qui, en prime, s'est entêté à shooter au delà des 6,75m malgré son "jour sans". Il en a rentré des beaux et des importants des 3 points mais, quand ça ne veut pas, à quoi bon? Aurélien est à 0/5 ce soir et ne remplit pas son rôle, à savoir aller dans la raquette. S'il avait éventuellement pu convaincre Zare Markovski avec sa très honorable entrée face à Roanne, il a peut-être grillé ses cartouches et sa crédibilité de joueur important ce soir.

Ebi a donc pris des fautes, trop, peut-être par excès de combativité et c'est sûrement en partie pour cela que nous perdons ce match. Ce joueur est partout: en attaque, en défense et j'en veux pour preuve ses statistiques: 14 points et 8 rebonds en 28 minutes. Grâce à lui, Massie a plus d'espace et est forcément soulagé, il a d'ailleurs plus défendu ce soir que les matches précédents.

Avec des si, on aurait sûrement eu zéro traca!

Si on avait recruté Hite et Ebi plus tôt, on aurait pu permettre à Taylor et Guinn d'achever leur mode dynasty (débuté ce soir) sur NBA LIVE avant leur départ de la capitale limousine et on avait une chance de se sauver.

Avec un 5 composé d'un Taylor qui lâche sa balle plus tôt, un Wright qui lui fait beaucoup de bien positionné poste 2, un Hite dont on ne peut que louer l'engagement (d'autant que Desroses peut aisément le faire souffler voire apporter un vrai plus) et une paire d'intérieurs tels qu'Ebi et Massie, ce Limoges-là n'aurait peut-être pas sombré face à Poitiers, Vichy, Strasbourg, Hyeres, Le havre et j'en passe.

Il y a un vrai mieux, au détriment des JFL c'est sûr, mais on est tout de même très loin de l'état d'esprit affiché lors des précédentes déculottées.

Il est sûrement trop tard mais il n'y a rien de déshonorant à perdre ce soir face au MSB dans son antre (bien moribond tout de même). Cette défaite fait mal car nous pouvions nous rapprocher de Poitiers, vaincu chez lui et Vichy défait à l'Astroballe hier soir.

Mais ce qui était possible ce soir le sera encore demain. Ce soir, malgré les 88 points encaissés (Le Mans n'a pas toujours 32% de réussite à 3 points), j'ai envie d'y croire de nouveau.

Bien sûr, tout n'est pas parfait mais les évictions de Banks et Guinn du groupe, la manifestation des supporters et le renfort du secteur intérieur a marqué les esprits. Désormais, le joueur qui ne sera pas performant sait qu'il ne participera pas au match, ne fera pas ses stats et ne pourra pas se vendre pour la prochaine saison. Le temps des mercenaires semble révolu.

Evidemment, on peut parler des 9 rebonds offensifs manceaux et de tous les points encaissés qui en découlent. Sans vouloir le fustiger, 6 d'entre eux sont pris quand Salmon était sur le parquet et Elbi sur le banc. Les faits sont là, Aurélien est passé à côté de son match et va devoir changer son jeu s'il veut faire son trou. Cette équipe change et son jeu avec. Laissons le temps (même si nous n'en avons pas) à Ndidu de s'adapter à la pro A et son arbitrage.

Allez, on peut y croire!

Après tout, on n'en était pas si loin quand Taylor a égalisé et, sans la 4ème faute d'Ebi, ça pouvait passer.

Tout coeur limougeaud peut être en colère, déçu de cette saison, de la gestion de l'effectif, des différents alternoiements, de la communication déplorable du club, de la grosse plaisanterie du 2 mars lors de laquelle on nous a tous bien roulé dans la farine... mais bordel, si on ne les aide pas maintenant, c'est nous qui allons nous taper de la Pro B et Saint Vallier (c'est pour la rime, dsl pour eux) l'an prochain!

Tous à Beaublanc samedi prochain face à Chalon, poussons-les, le changement demandé a eu lieu, ça se sent, ça se voit. Tant que mathématiquement c'est possible, il faut les aider à y croire! Ici c'est Limoges "il y a eu la résistance, [...] les couilles quoi"

PS: Attention, qu'on ne m'affuble pas de "collabo" ou autre. Personne ne m'a donné de recommandations et je vous épargne le désormais traditionnel "Pas de miracle au Mans" du site off. C'est mon coeur qui parle, mon coeur de limougeaud qui veut encore y croire et ne pas se résoudre, qui veut avoir payé son abonnement pour quelques chose.

De plus, je suis séduit par l'implication d'Ebi, je ne peux certifier qu'il gardera la même grinta à l'avenir mais je pense que nous ne pouvons que l'espérer.

  • Autour du match
  • Commentaires (14)