Beugnot humilie Girard 81 à 60

Illustration

Alors on va encore nous taxer de casser du sucre dès qu'on perd, mais franchement ce soir il y avait la place de passer face à cette équipe de Chalon décimée à l'intérieur. On se disait que tout allait circuler via Massie et qu'en relais Weis poserait aussi pas mal de problèmes mais paradoxalement c'est par sa défense que l'élan a fait la différence laissant Limoges à 60 petits points... tout en passant 46pts en 2nde mi-temps ! La différence ? Ils ont un coach à Chalon ! Grégor BEUGNOT a su préparer sa rencontre et coacher ses troupes pour exploiter les failles du CSP qui aura fait illusion une mi-temps mais qui s'est avéré totalement dépassé dès que les choses sérieuses ont commencé. Si on ajoute à ça des tensions entre Chris MASSIE, le capitaine cache-misère, et son coach on se demande si l'urgence est véritablement l'éviction de Banks (10min 0pt à 0%) ou si ce groupe n'aurait pas besoin d'un autre management.

Allez, aujourd'hui point d'analyse quart-temps par quart-temps (on a compris qu'on s'est pris une branlée) mais on va s'amuser avec une petite fiction-réalité, comprenez : on fait de la fiction à partir de personnages réels ! Libre à vous de compléter dans les commentaires les conversations de vestiaires ou du banc qui auraient pu nous échapper !).

Avant match :
Eric GIRARD :
Bon les gars, ce soir on a une équipe de drivers qui ont un pu* de trou dans le secteur intérieur à par l'autre qui a 4 prénoms (NDLR : Michel Jean Baptiste Adolphe) ! On va donc défendre comme des chiens sur leurs extérieurs et leur péter la gueule dessous ! Ce match on va le gagner en donnant tous les ballons à Chris et Fred et en bouffant leur équipe de nains au rebond ! Tous les autres, vous devez défendre comme des dingues avec comme seul objectif de redonner la balle en attaque à nos grands ! Qui n'a pas compris ?... Bon Karim, tu vas pas jouer comme d'hab mais tu te vexes pas !

Chris MASSIE : Yes coach ! But, en défense on arrête les switches à la con hein ?! J'en peux plus de défendre sur des meneurs qui me crossent alors que Zack se mange des gars de 2m05 et 110kg !

Zack WRIGHT : True !

Eric GIRARD : Oui oui, vous m'avez dit que c'était nul alors on fait comme vous le sentez !

RT GUINN : So, je peux quand même shooter à 3pts ?

Eric GIRARD : Putain RT, tu le fais exprès ou quoi ?! Non, non et non tu es un in-té-rieur ! You understand ? You go to the rebound !

RT GUINN : Comment tu veux que je choppe des rebonds à 6m75 coach ???

Aurélien SALMON : Eh non, c'est mon taf les rebonds de loin ! Et pour les 3pts, jpeux en prendre aussi coach ???

Cedrick BANKS : Quelqu'un a de l'elasto et de la pommade ?

Fred WEIS (au téléphone) : Ouais pas de problème, une table pour 6 dimanche soir… t'inquiète je gère !

Karim SOUCHU : Ah merde j'ai plus de piles dans mon iPod… quelqu'un a un cable USB ?

Ralph BIGGS : What the fuck am I doing here?! Damn agent!

Zack WRIGHT : Yo Chris, so on joue comment ? Je drive, tu prends les rebonds quand je rate et on fait nos stats ?

Xane D'ALMEIDA : Tiens Cedrick, c'est du Niflugel… ça calme bien les douleurs !

Eric GIRARD : Bon guys, c'est ok ? On défend hein !

Raph DESROSES : Moi jveux bien mais on n'a pas encore dit comment on défendait… on presse ? on prend mi-terrain ? on zone comme d'hab ?

Fred WEIS : Ben moi jme pose au milieu, je fais zone tout seul et vous vous courrez après le porteur ?

Raph DESROSES : Nan, Fred on déconnait quand on t'a traité de gros cul… c'est pas à ce point ! (rires)

Eric GIRARD : Bon allez c'est l'heure : let's go boys !

----------------Quatre quart-temps plus tard-------------------

Chris MASSIE : 18pts 3rbs 2ct (34 min)
Zack WRIGHT : 18pts 6rbds 4pds (34 min)
Cedrick BANKS : 0pt -1 d'éval (10min)
Pour l'anecdote : Fred WEIS : 4pts 1rb (8min)… c'est sans doute normal qu'il joue si peu quand il n'y a pas de pivot en face !
Chalon : 5 joueurs à plus de 10pts, victoire aux rebonds 31 à 29 (sans pivot !) 99 d'éval collective (63 à Limoges)

----------------------------------------------------------

Fin de la fiction, l'interview qui suit est réelle :

France Bleu Limousin (JF Maison) : Président, vous allez peut-être me trouver sévère mais j'ai qualifié le CSP de moyen en première mi-temps et de nul en deuxième mi-temps, êtes vous d'accord ?
FF :
Au vu du score oui, au vu du match et de la qualité montrée ce soir… (silence) Avec des américains pas au niveau ça va être compliqué de tenir la saison. Massie et Wright se démènent et je trouve que Biggs fait de son mieux mais les deux autres c'est plus compliqué.

FBL : Les deux autres c'est à dire Banks et Guinn ?
FF :
Pour Guinn c'est acté depuis quelques temps déjà, les règlements LNB nous empêchent de recruter un joueur et j'ai une conciliation à la ligue le lundi 6 décembre, dès le lendemain on verra...

FBL : En gros, selon les textes on ne peut pas couper un joueur si lui ne souhaite pas partir.
FF :
Tout à fait, les joueurs sont très protégés par le règlement. Concernant Guinn mon avis était fait en septembre mais j'ai écouté l'entraineur qui a voulu lui laisser deux mois… vous avez vu le match comme moi, mais c'était pas loin d'être pitoyable. Alors oui il a un contrat, et il ne souhaite pas négocier, je comprends que ses agents aient un discours… ok, mais qu'il montre autre chose sur le terrain, qu'il sorte ses tripes !

FBL : Banks ?!
FF :
Pour Cedrick c'est différent, rappelons qu'il a commencé à se plaindre quand il était au max de sa forme, pendant le match à Cholet, il a expliqué au coach qu'il avait mal au mollet. On ne peut pas lui reprocher de ne pas avoir été honnête, depuis on a composé, on lui a même laissé un match au repos (Le Havre). Derrière on ne devait plus entendre parler son problème. Mais force est de constater qu'on n'a pas retrouvé le Cedrick BANKS qu'on connait, et cette semaine ça a empiré : jeudi il s'est plaint fortement, vendredi il a arrêté l'entrainement lors du shooting et là il va s'arrêter six semaines s'il le faut. Au niveau où il est, il pénalise plus l'équipe qu'il ne l'aide. On verra à son retour mi-janvier et là, plus personne n'aura d'excuses !

FBL : Le CSP ne peut pas prétendre aux playoffs ?
FF :
Si on est pessimiste et qu'on regarde les matches à l'extérieur, c'est vrai que c'est compliqué. Personne n'est au niveau. Aujourd'hui on joue avec deux américains, enfin deux et demi car je n'ai pas envie d'être sévère avec Biggs qui s'arrache tout en étant arrivé dans un contexte délicat, on ne va pas demander aux français de faire leur boulot ! Il y a des opportunités à tous les postes aujourd'hui ! Weis a beaucoup pesé en attaque comme en défense, Raphaël donne le meilleur de lui même depuis le début, alors Xane, Aurélien et même Karim…(NDLR : 15min et ligne de stats vierge 0 d'éval) à eux de montrer ! Deux de nos US ne sont pas au niveau et c'est le moment de prouver des choses !

---------------------------------------------------------------

En résumé : dans les jours qui arrivent le CSP va annoncer le recrutement d'un joker médical pour remplacer Cedrick BANKS souffrant du mollet pour au moins 6 semaines, RT GUINN risque fortement d'être licencié dès le 6 décembre et d'ici là à sa place je veillerais à être à l'heure à l'entrainement et à bien respecter chaque virgule de mon contrat sinon éjection instantanée... et le coach sauve sa tête vu qu'on n'a pas un budget extensible même s'il est clair que ses choix sont clairement remis en question (Guinn en premier lieu... le jeu... sans commentaire !) et que le SEUL joueur imposé au coach est celui qui tient la baraque (Chris MASSIE). Sinon ?! Ben tout va bien, WELCOME TO LIMOGES !

  • Autour du match
  • Commentaires (40)