Présaison CSP 2018/19

Berlin, go !

Illustration

La vie des joueurs du CSP ressemble un peu à celle des joueurs NBA en ce moment : nos grands gaillards vivent loin de la maison et en groupe entre hôtels et salles de basket. En espérant que le staff leur alloue des plages de visite ou de décontraction pour rassembler encore plus l'équipe. Porte de Brandebourg, quartier américain, nouveaux quartiers bobos... Berlin tend les bras aux Limougeauds, et son équipe l'attend de pied ferme. Présentation.

Après la déception de Malaga, la victoire à Strasbourg aura fait du bien. Limoges a pu préparer le match de Berlin dans la sérénité, avec une grosse intensité et un adversaire de valeur. En plus, dans une salle autre que la notre, ça met vraiment dans les mêmes conditions. Finalement, entre lundi et vendredi soir, c'est peut-être le niveau d'arbitrage qui différera le plus.

ALBA Berlin

Cette équipe est constituée de 16 professionnels dont 8 Allemands, 4 Américains, 1 Yougoslave, 2 Croates et 1 Belge. Ouf, le compte est bon ! Le plus petit mesure 1m90 et le plus grand 2m08. Donc pas de big men dans la peinture au dessus des 2m10.

Le calendrier fait que l'Alba reçoit pour la 3ème fois alors que nous n'avons eu droit qu'à un seul match à Beaublanc en Euroleague. Avec 3 défaites (Moscou, Malaga, Tel Aviv), les Berlinois n'ont plus le droit de perdre au risque de voir leur espoir de Top 16 quasi-anéanti.

Comme à Malaga, quelques Limougeauds seront à n'en pas douter du déplacement dans l'O2 WORLD (15 000 places) pour supporter les cerclistes.

Illustration


Les meneurs

Illustration
REGGIE REDDING est un meneur américain de 1m96 qui peut jouer 1 ou 2, ses qualités de shooteur lui permettant d'être polyvalent. Il a découvert l'Euroleague la saison dernière avec l'Alba et valait 12,8pts et 4pds par match. Il est sur les mêmes standards sur les 3 premiers match cette saison. Fiable balle en main, il peut percuter, aime le jeu en transition et en fixation passe. Il peut aussi mettre des gros shoots lointains.

Illustration
CLIFF HAMMONDS est le titulaire au poste de meneur. On l'a déjà vu à Villeurbanne en 2010/2011 où il n'avait pas fait grosse impression. Il n'est pas en réussite de loin (16%), alors que sur sa carrière il est à 40%, donc attention il peut se réveiller. Fort défenseur, il a aussi un physique énorme. Très rapide balle en main, et très agressif sur le porteur de balle. Sa vision du jeu lui permet de distiller quelques passes surtout sur le jeu en pick and roll. La relation intérieur-meneur est un des point fort de Berlin.

Illustration
ALEX RENFROE est le 3ème US de l'équipe, c'est un vrai poste 1 avec des qualités de défenseur hors pair. Il a une vision du jeu parfaite et s'en sert avec 5,7pds par match (meilleur passeur de son équipe). Pas très adroit, il préfère faire briller les autres. Il est un peu dans le même moule que Léo, avec la même panne d'adresse actuellement. Si Léo rentre ses tirs, la bascule défaite/victoire pourrait se faire sur ce poste.

Illustration
VOJDAN STOJANOVSKI est un poste 2 remplaçant. Il est là pour les fautes tactiques, la défense et les shoots qui font mal en fin de possession. C'est un Yougo, donc pas la peine de s'attendre à un joueur sans fondamentaux, mais comme il n'est pas trop dans la confiance du coach, il est en rotation dans un effectif complet.

Les extérieurs

Illustration
MARKO BANIC est international Croate. Il a roulé sa bosse en Espagne, en Croatie et en Russie. C'est un joueur qui a peu d'expérience en Euroleague, il est plus référencé comme un joueur d'Eurocup. Ce n'est pas un tireur de loin, lui c'est la percussion avant tout chose. Il est très agressif vers le cercle, prend des rebonds offensifs, et provoque énormément de fautes. À l'aise sur la ligne des lancers, il n'est en revanche pas forcement un grand passeur. Un peu notre Nobel quand il fait sa forte tête et qu'il veut jouer tout seul. Ce n'est pas non plus un très grand défenseur, contrairement à NBC qui a beaucoup progressé dans ce domaine.

Illustration
JAMEL MCLEAN est un poste 3 qui aime le contact et le jeu dur. Il ne shoote jamais à 3pts, finit toutes les contre-attaques, percute la plupart du temps et sait ressortir le ballon pour les shooteurs de son équipe. Il aime aussi se frotter aux rebonds sous les 2 paniers. Fort défenseur, il peut arrêter n'importe quel ailier de haut niveau. Nobel ne va pas être à la fête.

Illustration
ALEX KING est un joueur de rotation, il n'a pas vraiment de défauts mais n'est pas exceptionnel pour autant. Il sait défendre, shooter de loin et prendre des rebonds. Mais son coach ne lui laisse qu'une quinzaine de minutes par match. Il amènera à son équipe des minutes de récupérations pour ses coéquipiers.

Illustration
Le Grec NIELS GIFFEY est la dernière solution offensive de l'équipe à l'aile. Il peut mettre quelques paniers de loin mais pas avec un pourcentage terrible. Il aidera au rebond et provoquera quelques fautes. Mais il est surtout là pour faire souffler et donner toute l'énergie qu'il peut pour aider son équipe.

Les intérieurs

Illustration
LEON RADOSEVIC est une valeur sure à ce niveau de compétition. Il n'est pas dans un grand club européen simplement parce qu'il ne dépasse pas les 2m10. Cet international Croate possède de bons fondamentaux dos au panier. Son jeu est basé dans la raquette à provoquer des fautes ou mettre des tirs à 2m. Son physique lui permet d'être très mobile et donc bon finisseur sur le jeu en transition. On aimerait bien avoir un poste 5 de cette trempe dans notre effectif, en lieu et place d'un fantôme en défense, qui rentre quelques paniers à 4m poste haut (suivez mon regard !).

Illustration
JONAS WOHLFARTH est la doublure de RADOSEVIC. Il a les miettes que lui laisse son coéquipier. Il a un peu le même jeu avec beaucoup moins de talent et d'expérience.

L'analyse

Dans ce bel effectif qui n'est pas non plus pléthore, il faut aussi regarder du côté du banc. SASA OBRADOVIC est bien connu du côté de Limoges. Il a porté le maillot jaune en 1993-94 mais il est parti prématurément, remplacé par Danny Young. Dommage pour lui mais il a été sous les ordres de Bozidar et en a gardé les méthodes dures et efficace. Il aime avoir un joueur clutch (qu'il possède en la personne de Marko Banic), il apprécie également les gros défenseurs et son équipe est montée pour défendre très fort.

Vendredi soir sur son parquet, Berlin aura la pression (et même si outre-Rhin on connait ça, ça peut peser sur le résultat... Prost !!) et se devra impérativement de gagner contre le CSP sous peine d'être définitivement distancé dans la course au Top 16.
Il faudra en profiter en leur mettant une intensité défensive énorme dès le début de la rencontre pour leur mettre la tête sous l'eau et ne pas leur laisser une seule chance de gagner la partie.

Léo sera bien occupé sur son poste, Nobel devrait avoir pas mal de travail aussi. Si Adrien reste à son niveau actuel, il devrait dominer son vis à vis sans problème. Fréjus devra essayer de faire sortir leur seul gros pivot en étant dur et intense comme il l'est en ce moment.

Après, JM Dupraz serait bien inspiré de donner des minutes à Trent Plaisted pour qu'il sorte un match correct. S'il pouvait également travailler sur un système pour Smith, ce serait une bonne idée pour qu'il explose la défense adverse avec ses tirs lointains.

Berlin doit être dans la continuité du match à Strasbourg : une victoire avec la manière et une grosse défense. Si le CSP a récupéré du match de lundi, on devrait assister à une joute de bon niveau et le banc limougeaud devrait faire la différence.

Diffusion TV

Le match sera à suivre en direct sur BeIn Sports HD 3.

  • Autour du match
  • Commentaires (47)