Bercy nous voilà !

Illustration

Une soirée comme on les aime à Limoges. Une affiche alléchante, un objectif, une salle comble jusqu'au grenier, une équipe motivée et surtout une ambiance des grands soirs. Certains avaient souligné une salle un peu endormie samedi dernier, là c'était tout le contraire et le 6ème homme a joué son rôle.

Les deux équipes jouent au chat et à la souris

Les deux équipes rentrent sur le terrain, Le Havre commence avec Souchu dans le 5, Raph Desroses lui envoie un geste d'amitié. Sur l'entre deux, John Cox commence son récital en mettant les deux premiers points de la rencontre. Zerbo est mis à contribution sur la première attaque placée de Limoges mais il manque son shoot alors qu'il avait trouvé l'ouverture. Nobel récupère le ballon et dunk pour marquer les deux premiers points du CSP. En ce début de rencontre Nobel est très présent, il nettoie le cercle et va marquer 2pts. Ce soir on voit bien la tactique que Fred Sarre a mis en place. Pilonner à l'intérieur pour essayer de marquer des paniers près du cercle. Mais en ce début de match, les intérieurs Havrais tiennent bien la raquette et Sambou ou Zerbo n'arrivent pas à mettre le ballon dedans. Souchu se permet même de se mettre en valeur en rentrant un shoot primé. Milbourne sur un push up inscrit 2pts, derrière il perd le ballon mais avec une grosse envie, il rattrape l'attaquant et le contre. Mais John Cox est encore et toujours dans les parages et marque 2pts. Sur un tir de Jo Gomis, Zerbo prend un gros rebond offensif et smash derrière. Jenkins inscrit 2pts sur un beau mouvement d'intérieur. Sur l'attaque suivante, Zerbo arrive à passer son adversaire et à mettre 2pts. Limoges est mené 13 à 12. Boddicker provoque la première faute de la partie alors qu'il y a déjà plus de 8mns de jouées. L'intensité défensive n'est pas encore montée, les deux équipes s'observent. C'est le moment où Fred Sarre décide de mettre sur le terrain le joueur qui sera le MVP du match : Chris Massie.
Il commence par un shoot en poste bas, en force pour montrer qu'il ne s'appelle pas Zerbo et qu'il va tous les défoncer. Il marque 2pts plus la faute. Le Havre est très adroit en ce début de rencontre, Houston marque à 3pts, et après plusieurs paniers ratés des deux côtés, c'est Chris Massie qui cloture la marque de ce quart temps. Limoges est mené 18 à 17.

Pendant l'intervalle entre les deux quarts temps, notre Fred Weis est honoré par les anciens internationaux, il a reçu un plateau d'argent, il l'a bien mérité avec la grande carrière qu'il a faite et pour tout ce qu'il a donné au CSP.

Limoges n'y arrive pas

En ce début de second quart temps, Fred Sarre décide de faire rentrer Mipoka. Il commence par un tir raté à 3pts et Cox l'imite dans les secondes suivantes. Limoges se repose encore et toujours sur Chris Massie qui continue sont travail de sape à l'interieur. Il marque 2pts sur Camara qui fait tout son possible pour le contenir. Kmac et Traoré rentrent, Mipoka n'aura strictement rien apporté à l'équipe. Après plusieurs paniers ratés, quelques fautes commises, Cox encore et toujours marque 2pts. Pope perd le ballon tout seul et sur la relance, Putard et Sambou s'embrouillent. Sur l'attaque suivante, Nobel fait une mauvaise passe à Massie. On voit très bien que le ballon ne va pas assez vite, l'attaque n'a aucun rythme donc les tirs ne sont pas pris dans des conditions optimales. Limoges a beaucoup de mal à trouver des positions, le plus flagrant c'est Kmac qui n'a aucun tir à son actif depuis sa rentrée. Chris qui est partout fait une interception et lance Nobel qui va au panier mais Pitard fait une grosse faute sur lui.
Sur un pick and roll de Kmac avec Chris, Massie perd le ballon encore une fois à cause du rythme de cette attaque. Boddicker qui est en pleine confiance marque un panier primé. Un passage en force d'un Havrais n'est pas sifflé par les arbitres, et sur l'attaque suivante, Kmac est sanctionné pour un passage en force. Le public fait comprendre aux arbitres qu'ils auront à être cohérents ce soir sinon les chansons envers eux vont commencer à descendre des tribunes. Sur l'attaque suivante, Houston est sanctionné d'une faute offensive. Peut être la pression du public, messieurs du corps arbitral ? Massie provoque Boddicker qui fait faute, Kmac aussi provoque des fautes et sur 2lf il met les 2 équipes à égalité. 23 à 23. Mais Boddicker est toujours aussi confiant et rentre un panier primé. Après un temps mort de Limoges, Boddicker rentre encore un panier à 3pts. Un petit écart est fait. Kmac fait une passe décisive à Massie qui marque 2pts. Le gros problème depuis le début de la rencontre c'est que Le Havre prend trop de rebonds offensifs et donc cela leur donne des secondes chances et donc des possessions supplémentaires. Le quart temps se termine sur un panier à 2pts de Souchu. 27 à 33. Limoges est derrière depuis le début de la partie, mais l'équipe est toujours à portée de fusil.

La défense Limougeaude monte en pression

Souchu débute cette période comme il avait terminé la première mi-temps avec un panier à 2pts. Jo Gomis l'imite de suite pour rester au contact. Houston marque aussi 2pts. Et c'est à ce moment que Chris Massie décide de passer à la vitesse supérieure. Il marque 2pts sur une passe décisive de Milbourne, puis il provoque 1 faute en marquant un panier à 2pts. Sur l'attaque suivante il marque encore 2pts. Limoges est à -1. L'ambiance dans Beaublanc est entrain de monter de plus en plus. Le Havre a encore des situations pour empêcher le CSP de passer devant et en 30 sec, ils mettent un 5 à 0. Il faut que Limoges passe devant et la salle va exploser ce qui permettra au CSP d'enfoncer le clou. Mais Boddicker encore lui rentre un shoot à 0 degrés. Massie continue à travailler les côtes des intérieurs Havrais et arrive de plus en plus souvent à marquer. Sur une interception de Raph, il part seul en contre attaque, s'arrête à 3pt et bing dedans. LE panier que tout le public attendait. La salle explose, on entend plus que les supporters, les Havrais commencent à comprendre la légende de Beaublanc. Sur les ballons suivants, ce sera Massie contre Cox, les deux joueurs se répondront du tac au tac. mais c'est sans compter sur Raphael qui remet ça à 3pts, il lève les bras au ciel pour que la salle mette encore plus de pression. L'intensité défensive des Limougeauds est énorme, les Havrais ne mettront que 15pts dans ce quart temps alors que nous en mettrons 27. Le CSP est devant de 6 longueurs.

Beaublanc en fusion

Jo Gomis défie toute la défense du Havre et pénètre pour aller marquer en lay up. Cox prend le match à son compte, il provoque beaucoup de fautes et tient son équipe à bout de bras (peut être un peu trop perso). Raph qui est en pleine confiance tire à 3pts mais rate, pas de problème Massie est là pour prendre le rebond. Chris va prendre plusieurs rebonds offensifs ce qui va permettre à Limoges d'avoir des possessions supplémentaires. A force de tenter des shoots Raph rentre un gros 3pts qui met la salle en fusion. C'est Pearl Harbor sur Le Havre. Ca tombe de partout, Nobel 3pts, Kmac 3pts, et encore Kmac 3pts. Il reste 2mns, le public est debout et Limoges mène 70 à 64. Souchu essaye de ramener son équipe mais rate son tir, rebond de Massie, son 12ème. On donne la gonfle à Kmac qui est un métronome aux lancers francs. Sur une interception de Jo Gomis il donne le ballon à Milbourne qui subit une faute anti-sportive. Le public chante "on est en finale", il reste 13 secondes, Limoges a 2LF et la possession. Milbourne marque le premier et rate le second. Score final 78 à 68.

Comme dit le dicton, jamais 2 sans 3. Le Havre est le troisième club de PRO A qui tombe à Beaublanc cette saison. Dommage que la finale n'ait pas lieu à Limoges car le CSP aurait de très grandes chances de gagner. Il faudra aller à Bercy le 20 mais pour encourager, pousser, hurler, enfin bref, cette fois-ci il serait vraiment bien de ne pas rentrer sans la coupe. Ce soir Limoges est peut être européen avec ce succès et cette qualification en finale. Si Limoges monte et que Chalon est champion de France, c'est Limoges qui hériterait du billet européen.

Chris Massie a montré comme la saison dernière qu'il avait largement le niveau PRO A, avec 27pts, 12rbs et 37 d'évaluation, il a mangé tous les intérieurs adverses. On a vu un très bon Jo Gomis, surtout en défense. Kmac n'a eu que 3tirs à prendre mais il en a mis 2 dedans, c'est vraiment un joueur hyper précieux. Le capitaine Desroses a été admirable d'investissement et de maîtrise. Sambou a eu plus de mal et Zerbo aussi mais ils ont fait leur match. Milbourne a fait aussi un très bon match. Mipoka reste un mystère pour moi. Il est complètement déconnecté du collectif limougeaud.

Maintenant, 6 joueurs ont joué 25mns ou plus, il faudra digérer rapidement cette victoire et essayer de se qualifier dès samedi prochain. Comme cela on pourra fêter la montée dans 15 jours à Beaublanc.

Illustration
  • Autour du match
  • Commentaires (28)