Amical: Limoges bat Paris 80-65

Illustration

Il était dit que ce match serait un bon test face à une équipe du Paris-Levallois au complet et rodée depuis quelques semaines avec un effectif relativement stable. Le match fut sur courant alternatif avec de belles phases de jeu mais aussi des moments pénibles où des séquences de 3-4 minutes de maladresse de part et d'autre se faisaient sentir. On trouva tout de même un Limoges CSP au dessus de son homologue parisien malgré l'activité incessante de son pivot Hamilton au four et au moulin. Le score fit le chassé croisé mais les lémovices reprenaient à chaque fois une longueur d'avance par des coups de génie de son "big three" avant de prendre le large dans le dernier quart temps. Récit.

De ce match, on retiendra surtout les belles prestations de Wright, Banks et Desroses bien épaulés par le solide Massie qui a tout de même eu du fil à retordre face à Hamilton qui lui en aura fait baver. Cependant, Chris Massie reste THE référence du pivot "in the paint". Quel joueur ! Awvee STOREY fit quelques apparitions en pistoleros (en avons nous besoin ?), prit quelques rebonds et provoca des fautes en pénétrations mais la défense n'est apriori pas son fort, du moins sur les séquences que l'on a pu voir. Gros point positif pour lui, il est constamment en mouvement et ses coéquipier n'ont pas besoin de le chercher bien longtemps. Mais est-ce réellement le profil recherché ? Rien n'est moins sûr... On sent que ce joueur estampillé NBA aime le ballon et il se pose plus en artilleur qu'en joueur de l'ombre, à confirmer mardi contre Cholet mais une chose est sure, rien a voir avec le profil de Varem !

Grosse déception de RT GUINN qui n'apporte pas le rendement escompté autant en attaque où il ralentit systématiquement le jeu (quant il ne se fait pas "bâcher"), que sur les phases défensives où il ne se montre que très peu présent aux rebonds. Il aura eu malgré tout une adresse correcte ce soir. Même profil qu'Aurélien Salmon en moins performant... ce qui reste dommageable pour un ricain. Fred WEIS alias "l'intimidator" a bien joué son rôle mais sa présence au rebond reste très limitée et son apport offensif plus que restreint. Qu'en sera t'il de la raquette limougeaude si Mister Massi(f)e se blesse ?...

Le Limoges cSp se déplace mardi prochain chez le champion de France en titre avant un dernier match amical face a Vichy le 1er Octobre avant la reprise du championnat. Toutefois, n'espérez pas faire le déplacement où voir un beau match si vous habitez dans le coin : le match sera à huis clos. Après les entrainements à Beaublanc fermés au public, Limoges trouve son maître dans les mauges puisque le Cholet Basket invente le match à huis clos ou "comment justifier qu'un club qui vit de financements publics (comme tous les sports pros en France soyons honnêtes) se prive des deniers d'un public qui ne demande qu'à voir un beau match ?!"

Espérons que les deux équipes tireront de cette rencontre "top secrète" de grands bénéfices tactiques même s'il nous est un peu difficile de comprendre en quoi fermer au public ne serait-ce qu'un scrimmage (match informel sans score voire sans arbitre) entre deux clubs historiques de ProA peut servir à quoi que ce soit...

  • Autour du match
  • Commentaires (24)